La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

COP27: la technologie pour améliorer le bilan carbone suisse

L’Usam est représentée par son directeur adjoint Henrique Schneider à la COP27

A Charm el-Cheikh, la 27e Conférence des Nations Unies sur le climat tente de faire fi des tensions internationales. © Keystone
A Charm el-Cheikh, la 27e Conférence des Nations Unies sur le climat tente de faire fi des tensions internationales. © Keystone

Sevan Pearson

Publié le 10.11.2022

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Partager cet article sur:

Climat » L’économie helvétique génère environ deux tiers des émissions de gaz à effet de serre du pays. L’une de ses figures, Henrique Schneider, directeur adjoint de l’Union suisse des arts et métiers (Usam), fait partie de la délégation suisse à la Conférence de l’ONU sur le climat (COP27) à Charm el-Cheikh, en Egypte. Entretien avec ce représentant des PME.

Dans un contexte international tendu, quelle est l’atmosphère des discussions en Egypte?

Henrique Schneider: Les décisions importantes, à savoir l’établissement d’objectifs climatiques, ont déjà été prises lors des COP précédentes. Cette fois, il s’agit de préciser les moyens mis en œuvre pour atteindre les buts fixés. A Charm el-Cheikh, on discute

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11