La Liberté

Coronavirus: le résumé du 14 avril

La Suisse a selon toute vraisemblance passé le pic de l'épidémie de Covid-19, a déclaré mardi un responsable de l'OFSP (archives). © KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI
La Suisse a selon toute vraisemblance passé le pic de l'épidémie de Covid-19, a déclaré mardi un responsable de l'OFSP (archives). © KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI
Partager cet article sur:
14.04.2020

Le pic de l’épidémie est-il passé en Suisse? Cela semble être le cas, à en croire l’OFSP. Retrouvez toutes les informations relatives à la pandémie réunies en un seul endroit.

Adrien Schnarrenberger

En ce 14 avril, le monde tourne toujours au ralenti, empêtré dans la pandémie de coronavirus. Dans certaines zones du globe, la lumière commence à pointer timidement au bout du tunnel, tandis que d'autres régions sont encore en plein pic. Dorénavant, vous retrouverez chaque jour en fin d'après-midi un résumé de l'actualité du jour.

» FRIBOURG. Commençons par nos contrées. Comme l'a communiqué le Conseil d'Etat peu avant midi, le virus a fait deux nouveaux décès durant les dernières vingt-quatre heures, portant à 57 le bilan du covid-19. Il y a cependant un certain optimisme à percevoir dans les statistiques: quatorze patients se trouvent encore aux soins intensifs, la moitié d'il y a deux semaines. Et le canton, qui compte 879 cas avérés (+20 "seulement" par rapport à lundi) d'infections, va bientôt franchir la barre des 100 patients sortis de l'hôpital.

> Pour aller plus loin: «Baisse des patients aux soins intensifs»

Les autorités fribourgeoises ont par ailleurs tenu conférence de presse cet après-midi du côté de Forum Fribourg, lieu devenu habituel pour accueillir tous les protagonistes dans le respect des règles de l'OFSP. Inhabituel, en revanche, a été le sujet du jour: le bénévolat.

Depuis le début de la pandémie, de nombreuses personnes s'investissent pour soutenir pour soutenir proches, voisins ou autres populations à risque. 
Le canton a souhaité mettre en lumière ces anges de l'ombre, qu'il s'agisse de scouts, organisations de jeunesse notamment ou de privés. «Le bénévolat, ce n'est pas nouveau, mais son dynamisme et l'émulation citoyenne dépassent les espérances en termes de politique intergénérationnelle», s'est réjouie Micheline Guerry Berchier, secrétaire générale de l'Association des communes fribourgeoises. 

Certaines situations nécessitent une prise en charge plus professionnelle

Elle a tenu à rappeler qu'être volontaire en temps de pandémie demande quelques précautions, comme ne pas entrer chez les gens que l'on aide. Certaines situations, par exemple, nécessitent une prise en charge plus professionnelle. Les autorités cantonales ont conclu un partenariat avec la Croix-Rouge fribourgeoise, Pro Senectute, Pro Infirmis, les Ligues de la santé et les Samaritains fribourgeois. Ces institutions, déjà actives dans le canton, vont renforcer leurs prestations.

Pour être sûres que personne ne soit laissé de côté, beaucoup de communes ont pris contact avec les personnes à risques habitant sur leur territoire. Institutions, canton, communes et bénévoles: chacun joue son rôle pour limiter les effets sociaux de la crise sanitaire, a salué l'Organe cantonal de conduite (OCC).


» EN SUISSE. Les signaux encourageants enregistrés à Fribourg font écho aux observations si l'on «dézoome» jusqu'au niveau national. La Suisse a vraisemblablement passé le pic de l'épidémie. «Plusieurs indices le font penser, laissant entrevoir un assouplissement des mesures de lutte contre la pandémie», a indiqué cet après-midi devant la presse à Berne Patrick Mathys, responsable à l'OFSP.

«On peut penser que le pic est dépassé.»

Patrick Mathys, responsable à l’OFSP

Aujourd'hui, plusieurs données sur le cornavirus sont à la baisse et les modélisations confirment cette tendance, bien que la prudence reste de mise, a ajouté M. Mathys. «Mais on peut penser que le pic est dépassé», a-t-il dit. La perspective d'un assouplissement se renforce. Le Conseil fédéral fera une annonce à ce sujet jeudi.

Selon les chiffres cantonaux provisoires (20/26 cantons) agrégés par le site corona-data.ch, le Covid-19 a fait 18 nouvelles victimes dans le pays aujourd’hui, portant le nombre total de décès à 1161. Au total, 25931 personnes ont été infectées par le coronavirus en Suisse, dont 178 nouvelles personnes aujourd’hui.

Les chiffres de l'OFSP, qui souffrent d’un léger retard, annonçaient ce matin 254 cas positifs de plus en un jour. C'est nettement moins que les 1300 constatés au plus fort de la crise. Mais c'est pratiquement stable par rapport à la semaine dernière.

> Pour aller plus loin:

«Le pic de l’épidémie est vraisemblablement passé»
«L’armée veut pouvoir assurer un soutien aux hôpitaux dans la durée»


» AILLEURS DANS LE MONDE. Le virus continue de faire rage au Royaume-Uni, où  778 décès supplémentaires de patients atteints par le coronavirus ont été enregistrés à l'hôpital, une augmentation plus forte que celle enregistrée lundi (+717 morts). Désormais, le pays compte 12'107 victimes au total avec un virus toujours en progression. C'est le cas aux Etats-Unis également.

En France, où le virus semble heureusement marquer le pas comme en Suisse, les grands festivals de l'été ont été annulés. Une annonce qui n'étonnera personne: pas d'Eurockéennes de Belfort ni de Francofolies de La Rochelle. Les grands rassemblements sont interdits jusqu'à la mi-juillet au minimum.

Sur le plan scientifique, une enquête internationale a été lancée sur la perte de l'odorat et du goût observée au cours de la maladie. Des malades et anciens malades devront répondre à un questionnaire réalisé par un consortium de plus de 500 chercheurs de 38 pays, dont la Suisse, qui aimeraient mieux comprendre ce symptôme particulier.

33%

Part d’Américains convaincus que le virus est une «création»

Dans l'intervalle, la science a répondu à une autre question qui servira à démentir certaines croyances. Un tiers des Américains, selon un sondage, est persuadé que le nouveau coronavirus a été créé volontairement en laboratoire. Même si les spécialistes ont très vite exclu cette hypothèse, le professeur suédois Kristian Andersen et son équipe de microbiologistes ont pu l'établir avec certitude, explique ce mardi l’agence ATS-Keystone: il n'y a pas eu de manipulation.

Terminons ce résumé du jour par l'un des pays les plus avancés face au virus: l'Autriche, qui avait imposé récemment le masque à sa population, revient peu à peu à la vie. Acheter des fleurs ou un livre: des gestes ordinaires rendus impossibles par un mois de confinement sont à nouveau permis depuis aujourd'hui. Mais les habitants doivent continuer de faire preuve de vigilance, comme l'explique ce reportage.


» LA BELLE IMAGE DU JOUR. Quand il n'y a plus de lotos... il y a toujours des lotos! Ceci grâce à l'inventivité de certains habitants du quartier de l'Auge, en Basse-Ville de Fribourg. Les images de ce «corona-loto» sont à retrouver sur Facebook. Et en bilingue, s'il vous plaît! L'histoire ne dit pas, en revanche, s'il fallait crier «chloro-quine»…

» UN BON PLAN POUR CETTE SEMAINE

 Le directeur artistique du FIFF Thierry Jobin vous propose un nouveau concept «trois en un»: un bon film à dévorer après avoir cuisiné un bon plat dont il vous livre la recette. Et le «trois», alors? Un délicieux cocktail, à consommer avec modération. Sortez la vodka, c'est parti pour un Boston Sour devant un film oscarisé: «Manchester by the Sea» passe jeudi sur RTS Un, ou en tous temps sur Netflix. 

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00