La Liberté

Coronavirus: le résumé du 5 mai

Les restaurants pourront rouvrir, y compris leurs terrasses, lundi matin. © KEYSTONE
Les restaurants pourront rouvrir, y compris leurs terrasses, lundi matin. © KEYSTONE
Partager cet article sur:
05.05.2020

L’obligation de donner son nom et prénom pour manger au restaurant, le volte-face du canton sur les examens de maturité, une aide à la presse et aux exploitants de locaux commerciaux: retrouvez notre résumé du jour sur le front de la pandémie!

JER/ATS

Chaque jour, «La Liberté» vous propose un résumé de l’actualité relative au coronavirus. Informations nationales, cantonales et internationales: c’est parti pour le tour d’horizon de ce mardi 4 mai.

» A FRIBOURG.

CHIFFRES. Le canton de Fribourg déplore un nouveau décès dû au Covid-19 lors des 24 dernières heures. Bonne nouvelle par contre: seules deux personnes ont été testées positives durant le même laps de temps. Ce chiffre n’a jamais été aussi bas depuis que le canton communique quotidiennement les statistiques de l’avancée de la pandémie sur son site internet. » En savoir plus

RESTAURANTS. Le canton de Fribourg a présenté cet après-midi les modalités de réouverture des établissements publics à partir du 11 mai. Seules les discothèques devront rester fermées, de même que les établissements liés à des activités qui n’ont pas encore pu reprendre. Les faîtières de la restauration et de l’hôtellerie ont également communiqué aujourd’hui leur plan de protection pour la branche. Parmi les mesures qui devront être mises en place: l’obligation pour les clients de fournir leur nom, prénom et numéro de téléphone avant de consommer. » En savoir plus

EXAMENS DE MATURITÉ. Fribourg ne fera pas cavalier seul en maintenant ses examens de maturité. Le canton a décidé de suivre l'exemple de la majorité de ses homologues romands et les a annulés, a annoncé Jean-Pierre Siggen lors d'une conférence de presse. «Nous avons entendu les inquiétudes des parents, des enseignants et des étudiants», a précisé le Conseiller d’Etat. » En savoir plus

«Nous avons entendu les inquiétudes des parents, des enseignants et des étudiants»

Jean-Pierre Siggen

» EN SUISSE.

CHIFFRES. Le nombre de nouveaux cas de coronavirus continue de ralentir. Seules 28 contaminations ont été enregistrés en 24 heures, a annoncé l'Office fédéral de la santé publique (OFSP), contre 76 lundi, 88 dimanche et plus de 100 précédemment. Au total, la Suisse et le Liechtenstein ont recensé 30'009 cas confirmés en laboratoire. Six nouveaux décès ont été enregistrés ces dernières 24 heures, portant le total à 1483, toujours selon l’OFSP. Le site corona-data.ch, qui compile les données cantonales, annonce de son côté 39 nouveaux cas aujourd’hui, pour 9 décès (18 cantons sur 26 avaient actualisé leurs données quotidiennes à 18h). Le nombre de décès se monte, selon cette plateforme, à 1795. » En savoir plus

CRÉDITS. L’actualité nationale est occupée en grande partie par la session parlementaire exceptionnelle qui a commencé hier à Bernexpo. Les crédits urgents pour combattre la crise du coronavirus ont ainsi passé la rampe du Parlement sans aucune coupe aujourd’hui. A l'instar du National, le Conseil des Etats a étoffé la liste du Conseil fédéral. Il veut aussi des soutiens ciblés aux crèches ou au tourisme notamment. Pour rappel, l'enveloppe demandée par le Conseil fédéral se monte à 57 milliards de francs. » En savoir plus

MÉDIAS. Le National a suivi le Conseil des Etats et largement approuvé deux motions demandant une aide totale de 65 millions à destination des médias. Une première motion estime que l'agence Keystone-SDA-ATS doit recevoir des moyens financiers supplémentaires, afin de pouvoir proposer gratuitement son service de base. En outre, la Poste doit distribuer gratuitement les journaux locaux et régionaux afin d'assurer leur survie. Le Conseil fédéral doit créer la base légale nécessaire et mettre 25 millions de francs à disposition. Via la deuxième motion, les députés veulent verser une aide immédiate de 30 millions de francs supplémentaires pour les radios et télévisions locales. » En savoir plus

LOYERS. Autre geste du National, pour les gérants de locaux commerciaux cette fois: ces exploitants d’établissements fermés en raison des mesures de lutte contre le Covid-19 devraient bénéficier d'un geste pour le paiement des loyers. Le National a accepté une motion de commission en ce sens. Le texte demande que les exploitants ne paient à leur bailleur que 30% du loyer pour la période de fermeture résultant des mesures sanitaires. » En savoir plus

PRÊTS CAUTIONNÉS. Sénateurs et députés n'ont pas la même appréciation des crédits cautionnés par la Confédération destinés aux PME frappées par crise du Covid-19. La Chambre des cantons a rejeté aujourd’hui deux motions de sa commission des finances. La première souhaitait porter la durée des cautionnements solidaires de cinq à huit ans maximum. La seconde voulait maintenir à 0% le taux d'intérêt pour les prêts jusqu'à 500'000 francs au-delà de la première année. Hier, le National avait accepté deux motions au contenu similaire de sa propre commission des finances ainsi que deux autres semblables de la commission de l'économie et des redevances. » En savoir plus

» DANS LE MONDE.

ROYAUME-UNI. Avec 32'313 décès, le Royaume-Uni est devenu aujourd’hui le premier pays d'Europe à dépasser les 30'000 morts liés au nouveau coronavirus, selon des statistiques officielles. Il devance ainsi l’Italie et devient ainsi le deuxième pays le plus touché par la pandémie dans le monde après les Etats-Unis. » En savoir plus

RUSSIE. La Russie a enregistré un nouveau bond de plus de dix mille nouveaux cas de coronavirus en 24 heures, pour le troisième jour d'affilée. Le pays accuse la plus rapide progression de la pandémie en Europe. La Russie compte désormais 155'370 cas et 1451 morts. Le taux de mortalité demeure toutefois faible. Les autorités russes indiquent que cela est dû à la fermeture rapide des frontières, à plus de quatre millions de tests effectués et à un suivi des infections, mais des voix critiques mettent en doute ces chiffres. La Russie se prépare tout de même, à partir du 12 mai, à la levée progressive des mesures de confinement.

AFRIQUE DE L’OUEST. Le nombre de personnes qui devraient avoir du mal à se nourrir dans l'ouest de l'Afrique pourrait doubler dans les six prochains mois, à 43 millions, en raison des effets du coronavirus. L'ONU a dit aujourd’hui à Genève redouter des émeutes, notamment dans des Etats comme la Centrafrique et le Burkina Faso.

ALLEMAGNE. Alors qu’en France, Emmanuel Macron rappelle sa volonté d’un «déconfinement prudent», les Länder allemands ont décidé d’accélérer la partition jouée depuis le début de la crise par leur chancelière Angela Merkel. Sans attendre une réunion prévue demain entre la chancelière et les Länder pour définir une ligne d'action commune, le plus grand de ces Etats, la Bavière, a dévoilé mardi son propre programme. Elle a annoncé la réouverture des restaurants et hôtels à la fin mai, lançant un signal fort en vue d'un retour à la normale. » En savoir plus

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00