La Liberté

Coup de chaud sur les paysans

Souvent pointés du doigt, les paysans souffrent aussi du réchauffement, observe Markus Ritter. © Keystone
Souvent pointés du doigt, les paysans souffrent aussi du réchauffement, observe Markus Ritter. © Keystone
12.07.2019

L’agriculture doit s’adapter au réchauffement et diminuer son empreinte carbone

Sevan Pearson

Environnement » Aucune pluie des semaines durant en 2018, une canicule en juin dernier et des averses de grêle: le réchauffement climatique n’épargne pas l’agriculture suisse. «Nous ne sommes pas près d’oublier l’été dernier», confie Markus Ritter, conseiller national (pdc, SG) et président de l’Union suisse des paysans (USP) qui a convié la presse hier à Moosseedorf (BE). «Cette année, nous avons déjà eu droit à des chaleurs extrêmes, à des averses de grêle, à de violentes tempêtes et à de fortes inondations, comme dans le Val-de-Ruz.»

Loin de se cantonner à des courbes sur le papier, le réchauffement climatique déploie toujours davantage ses effets. Les agriculteurs sont aux premières loges et souhaitent agir en s’adaptant et en minimisant leur impact sur le climat. L’agriculture est en effet responsable de 13% des émissions de gaz à effet de serre en Suisse.

L’été extrême 2018 a diversement affecté les cultures. «Le maïs est sensible à une sécheresse prolongée», exp

Articles les plus lus
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00