La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Dans les discothèques: «On est super content»

© Lib/Charly Rappo
© Lib/Charly Rappo

Xavier Lambiel et Guillaume Chillier

Publié le 16.02.2022

Temps de lecture estimé : moins d'1 minute

Partager cet article sur:

Gérant de la boîte de nuit Globull, Gilles Ancion – «super content» des annonces – en appelle aussi à la vigilance des autorités. Si le club de Bulle a survécu malgré 14 mois de fermeture tout en maintenant les emplois, c’est en raison des aides financières et d’une gestion mêlant «tantôt audace et tantôt prudence», estime-t-il.

Or, la situation de Globull, fermé depuis décembre, reste précaire. «On n’aurait pas pu tenir quelques semaines de plus. Nous avons perdu 60% de notre chiffre d’affaires en décembre et nous n’avons reçu aucune aide depuis», remarque Gilles Ancion. Il lance un appel: «Les autorités doivent traiter le volet des aides jusqu’au bout.»

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11