La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Débat autour de l'alcool chez Migros

Le géant orange va voter en juin pour savoir s’il veut entrer dans un marché en constant recul

L'absence d'alcool dans les rayons de Migros est une volonté du fondateur Gottlieb Duttweiler. © KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS
L'absence d'alcool dans les rayons de Migros est une volonté du fondateur Gottlieb Duttweiler. © KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS

Yves Genier

Publié le 21.05.2022

Temps de lecture estimé : 7 minutes

Partager cet article sur:

Commerce de détail»  Entre coopérateurs partisans et opposants à l’abandon par Migros de son historique interdiction de vente d’alcool dans ses supermarchés, la campagne bat son plein. Elle se transforme même en argument publicitaire pour le numéro deux de la grande distribution. Mais les retombées économiques réelles sont, elles, beaucoup plus difficiles à chiffrer. 

Alors qu’il diffuse largement des annonces montrant des bouteilles de bière arborant des « oui » et des « non », le groupe se montre nettement moins bavard quant à ses prévisions de vente de bière, vin et alcools forts en cas de victoire des partisans lors du scrutin prévu le 4 juin prochain.

«Si le oui l’emporte dans certaines régions, l’alcool ne serait introduit qu’en 2023 dans l’assortiment.»

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11