La Liberté

Des déchets pour isoler les maisons

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Etienne Jeoffroy (au centre) et Enrico Scoccimarro (à dr.), deux des cofondateurs de FenX, recevant leur prix au Forum suisse d’innovation à Bâle. © DR
Etienne Jeoffroy (au centre) et Enrico Scoccimarro (à dr.), deux des cofondateurs de FenX, recevant leur prix au Forum suisse d’innovation à Bâle. © DR
Partager cet article sur:
12.12.2019

Une start-up propose de répondre au défi de la diminution des émissions de CO2 dans la construction

Ariane Gigon, Zurich

Environnement » Apparemment, ce ne serait qu’une affaire de cuisine, additionnée d’un peu de «magie». Etienne Jeoffroy, ingénieur en sciences des matériaux, parle de «meringues» fabriquées avec un mixeur. Mais cette mousse poreuse n’a pourtant rien d’un dessert: ce que la start-up FenX, à Zurich, prépare pourrait devenir le matériau d’isolation de l’avenir: bon marché, recyclé, recyclable, et non inflammable.

Cinq mois après sa naissance, FenX (lu à haute voix, c’est le nom de l’oiseau mythologique renaissant de ses cendres) est déjà sous la lumière des projecteurs: ses fondateurs viennent de remporter un des trois prix du Forum suisse d’innovation (SIF) à Bâle. «Mais nous travaillons depuis plusieurs années à l’élaboration de notre mousse», précise le CEO Etienne Jeoffroy, ingénieur diplômé de Nancy ayant fait son doctorat à l’Empa (Laboratoire fédéral d’essai des matériaux et de recherche) et à l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich.

Après avoir conçu un asphalte a

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00