La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Des soignants qu’il faut mieux soigner

Le peuple veut de meilleurs salaires et horaires pour le personnel infirmier. La mise en œuvre sera ardue

L’ASI et sa présidente Sophie Ley (à droite) ont obtenu un succès rare en 130 ans d’existence de l’initiative populaire en Suisse. © Keystone
L’ASI et sa présidente Sophie Ley (à droite) ont obtenu un succès rare en 130 ans d’existence de l’initiative populaire en Suisse. © Keystone

Philippe Castella

Publié le 29.11.2021

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Partager cet article sur:

Santé » Les soignants méritent d’être mieux soignés. C’est le message délivré par le peuple suisse en acceptant à une confortable majorité (61% de oui) l’initiative populaire sur les soins infirmiers. Seul Appenzell Rhodes-Intérieures a dit non au texte. En 130 ans d’existence de cet outil démocratique, ce n’est que la 24e initiative populaire acceptée en votation.

«La population s’est surtout souciée de la qualité et de la sécurité des soins»
Sophie Ley

Présidente de l’Association suisse des infirmières et infirmiers (ASI), Sophie Ley avait donc toutes les raisons d’afficher un large sourire hier: «C’est historique et je dirais que c’est une belle reconnaissance pour le personnel infirmier, mais aussi pour tout le domaine des soins.» Face aux cra

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11