La Liberté

Des statues tombent de leur piédestal

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Le Collectif pour la mémoire demande à la municipalité de Neuchâtel de remplacer sa statue par une plaque commémorative à la mémoire des victimes du racisme. © Keystone
Le Collectif pour la mémoire demande à la municipalité de Neuchâtel de remplacer sa statue par une plaque commémorative à la mémoire des victimes du racisme. © Keystone
Partager cet article sur:
15.06.2020

La question du retrait des mémoriaux liés à l’esclavagisme et au racisme se pose aussi en Suisse

Simon Bradley, swissinfo

Mémoire » Faut-il retirer de l’espace public les statues et autres mémoriaux à l’histoire sulfureuse? Les manifestations antiracistes qui ont eu lieu dans le monde à la suite de la mort de l’Afro-Américain George Floyd le 25 mai à Minneapolis relancent le débat aux Etats-Unis et en Europe où plusieurs statues liées au passé colonial ont été déboulonnées par des manifestants ou retirées par les autorités locales. En Suisse, plusieurs monuments – et même une montagne – sont dans le viseur.

Plus de 2000 personnes ont signé une pétition en ligne réclamant que soit retirée la statue de David de Pury du centre de la ville de Neuchâtel. D’après le Collectif pour la mémoire, qui a lancé la pétition le 8 juin, le riche entrepreneur et bienfaiteur décédé en 1786 a fait fortune grâce à des investissements, ainsi qu’au commerce de bois précieux et de diamants au Brésil. Le collectif affirme que son argent a été gagné grâce à l’exploitation d’esclaves africains.

Né à Neuchâtel et m

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00