La Liberté

Des tableaux à restituer

Partager cet article sur:
19.01.2021

Collection Gurlitt » Le Kunstmuseum de Berne veut réexaminer l’éventuelle restitution d’autres œuvres de la collection Gurlitt dont la provenance n’a pas pu être établie de façon irréfutable. Il prend des mesures en ce sens.

L’Allemagne avait pourtant tiré la semaine dernière un trait final sur la question des œuvres du collectionneur d’art Cornelius Gurlitt volées par les nazis: un dessin de Carl Spitzweg intitulé Das Klavierspiel a été remis à la maison d’enchères Christie’s selon le vœu des héritiers de l’ancien propriétaire de l’œuvre.

Avec cette œuvre, l’Allemagne considérait avoir restitué à ses propriétaires l’ensemble des 14 œuvres d’art du collectionneur clairement identifiées comme ayant été dérobées à des Juifs sous le IIIe Reich.

Une semaine plus tard, le Kunstmuseum de Berne réexamine pourtant la situation de 20 autres œuvres. Des aquarelles d’Otto Dix ou Otto Griebel sont ainsi suspectées d’avoir été volées à des propriétaires juifs durant le nazisme. Ou ces derniers pourraient avoir dû s’en séparer en les vendant au-dessous de leur valeur.

Il sera très difficile de l’établir, mais les héritiers n’en réclament pas moins que ces œuvres leur soient rendues.

Selon la radio SRF 2 Kultur, le musée négocie actuellement avec deux familles, les héritiers d’Ismar Littmann et de Fritz Salo Glaser. Nina Zimmer, la directrice du Kunstmuseum, a confirmé hier l’information à l’agence de presse Keystone-ATS. ATS

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00