La Liberté

Deux journalistes romands lancent une agence d'enquêtes

«C'est un pari qu'on prend», a déclaré mercredi à Lausanne Patrick Nordmann, qui a claqué la porte de «Vigousse» au début de l'année. ARC
«C'est un pari qu'on prend», a déclaré mercredi à Lausanne Patrick Nordmann, qui a claqué la porte de «Vigousse» au début de l'année. ARC
11.12.2013

Patrick Nordmann et Joël Cerutti lancent l'agence PJ Investigations. Ces deux journalistes romands comptent livrer des enquêtes à des médias ou collaborer avec eux afin de défendre «les citoyens bafoués dans leurs droits les plus élémentaires».

ATS

«C'est un pari qu'on prend», a déclaré mercredi à Lausanne Patrick Nordmann, qui a claqué la porte de «Vigousse» au début de l'année. L'agence PJ Investigations devrait produire deux à quatre «enquêtes circonstanciées» par semaine.

«On a déjà du biscuit»

«On a déjà du biscuit» sur des affaires, affirme Patrick Nordmann. Celui-ci a montré un premier exemple: un article sur un procureur vaudois qui aurait «protégé» un père coupable de pédophilie sur son fils. «On a toutes les preuves, il n'y a pas l'ombre d'un doute», a-t-il assuré en espérant qu'un média serait intéressé d'acheter le sujet.

PJ Investigations aura le temps de «creuser l'information» et sera tenace: «on ne lâchera pas». «C'est l'avenir de la presse écrite», juge Patrick Nordmann. A ses côtés, le détective privé Fred Reichenbach a parlé de l'affaire Luca sur laquelle il travaille depuis des années.

Rebondissement dans l'affaire Luca?

Il a annoncé que la famille du garçon italien, retrouvé

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00