La Liberté

Diccon Bewes : «Les vaches sont si typiquement suisses»

L'écrivain anglais Diccon Bewes, photographié ici à Berne. © Pierre-Yves Massot / realeyes.ch
L'écrivain anglais Diccon Bewes, photographié ici à Berne. © Pierre-Yves Massot / realeyes.ch
13.11.2018

Installé à Berne depuis plusieurs années, l'écrivain anglais porte un regard souvent caustique sur la Suisse. Pour lui, l'initiative sur les vaches à cornes est un bijou de démocratie directe

Bernard Wuthrich/Le Temps

L'écrivain anglais Diccon Bewes, qui vit à Berne depuis une quinzaine d'années, ne se prive jamais de porter un regard original et roboratif sur la Suisse. L'auteur du Suissologue, paru en anglais en 2010 et en français en 2013, connaît ce pays, ses paysages, ses traditions, ses institutions comme nul autre étranger. Il y livre avec son humour so British la recette du «parfait fromage de l'emmental». Ca commence ainsi: «Prenez une vache. Donnez-lui 100 kilos d'herbe fraîche par jour et 85 litres d'eau. Laissez-la ruminer tranquillement. Trayez-la deux fois par jour pour obtenir jusqu'à 22 litres de lait», etc, etc.

L'essayiste voyageur, connu pour ses ouvrages cocasses et malicieux, prépare aujourd'hui un livre collectif sur la vie en Suisse. Il connaît par coeur le nombre d'initiatives populaires qui ont été lancées ainsi

Articles les plus lus
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00