La Liberté

Ecoles de recrues à déplacer

14.03.2019

Armée » Le Conseil des Etats veut soulager les apprentis enrôlés l’été sous les drapeaux.

Le début de l’école de recrues d’été devrait être déplacé pour coïncider avec la fin des contrats d’apprentissage. Le Conseil des Etats a accepté hier par 26 voix contre 9 une motion d’Erich Ettlin (pdc, OW). Le National doit encore se prononcer.

Avec la réforme de l’armée, l’école de recrues commence au moment où les apprentis finalisent leur formation. Autant les apprentis que les formateurs perdent un temps précieux de formation et de travail, si les premiers doivent partir plus tôt à l’armée.

Les apprentissages deviennent moins attrayants, a fait valoir Erich Ettlin. Et d’affirmer que si 80% des futures recrues sont titulaires d’un diplôme professionnel, des solutions ont été trouvées pour les universitaires.

On a l’impression que ces derniers sont plus importants que les apprentis, a regretté le motionnaire. Or l’armée ne manque pas seulement de cadres, mais aussi de cuisiniers et de chauffeurs.

Plusieurs organisations professionnelles ont fait part de leur préoccupation en juin de l’année dernière, alors que Guy Parmelin était encore ministre de la Défense. Mais les fronts sont restés figés et il a fallu intervenir au parlement, a insisté Martin Schmid (plr, GR). Et plusieurs orateurs de se tourner vers la nouvelle ministre Viola Amherd pour faire évoluer les choses. L’école de recrues ne commence qu’une semaine plus tôt qu’auparavant, a précisé cette dernière.

La majorité des recrues qui ont choisi de suivre une formation professionnelle ont déjà terminé leurs examens avant le début de l’école de recrues d’été. Lorsque ce n’est pas le cas, elles reçoivent d’office un congé militaire, selon la conseillère fédérale Viola Amherd. ATS

Articles les plus lus
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00