La Liberté

Elle voulait rejoindre un djihadiste

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
L’attaque s’est produite mardi après-midi dans le magasin Manor de Lugano. Keystone
L’attaque s’est produite mardi après-midi dans le magasin Manor de Lugano. Keystone
Partager cet article sur:
26.11.2020

L’attaque dans un centre commercial de Lugano mène vers une piste terroriste. Enquête ouverte

Andrée-Marie Dussault, Lugano

Attentat » Le Tessin est encore sous le choc. L’attaque au couteau perpétrée mardi par une femme au magasin Manor de Lugano suscite l’effroi et l’incrédulité. Selon des témoins cités dans la presse locale, l’assaillante aurait crié des phrases à connotation djihadiste en agressant ses victimes – deux femmes, dont une grièvement blessée – avant d’être immobilisée par des clients. Elle aurait pris l’arme du crime, «un gros couteau», dans les rayons du magasin.

L’auteure de l’attaque serait une Tessinoise de 28 ans vivant dans la région, mariée à un Irakien, avec lequel elle ne vit pas. Dans un tweet datant d’hier, l’Office fédéral de la police (Fedpol) indique qu’en 2017, la jeune femme serait tombée amoureuse d’un combattant djihadiste, rencontr&eacu

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00