La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

En lutte contre le démarchage

Les caisses-maladie s’efforcent de réguler l’activité des intermédiaires, dont les coups de fil dérangent

L’accord de branche vise à mettre fin aux appels indésirables à la clientèle. © Keystone-archive
L’accord de branche vise à mettre fin aux appels indésirables à la clientèle. © Keystone-archive

Philippe Castella

Publié le 15.11.2021

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Partager cet article sur:

Assurance-maladie » Serait-ce bientôt la fin de ces coups de fil intempestifs pour vous vendre une assurance-maladie moins chère ou des complémentaires dont vous n’imaginiez même pas l’existence? Peut-être. En tout cas, on fait des progrès dans ce domaine. Pressés par des assurés las de ce harcèlement téléphonique et sous la menace d’une intervention politique, les assureurs ont choisi la voie de l’autorégulation.

Celle-ci semble porter ses fruits. En place depuis le début de cette année, la Commission de surveillance de l’accord de branche concernant les intermédiaires dans l’assurance-maladie – de son petit nom «intermieux» – dressait ce lundi à Berne son premier bilan.

Seulement 80 plaintes

Pour son président, Lucius Dürr, il est «positif, même s’il faudr

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11