La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Entre psychologues et assureurs, la crise

Un flou tarifaire subsiste autour du nouveau modèle de remboursement des thérapies, en vigueur dès juillet

En psychologie, la bataille des coûts ne fait que commencer. © Keystone-archives
En psychologie, la bataille des coûts ne fait que commencer. © Keystone-archives

Sevan Pearson

Publié le 14.05.2022

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Partager cet article sur:

Santé » «La tarification proposée par Santésuisse est fantaisiste!» Stephan Wenger, coprésident de la Fédération suisse des psychologues (FSP), ne mâche pas ses mots à l’égard de l’une des faîtières des assureurs maladie. Les raisons de sa colère: l’absence d’accord sur les futurs tarifs des psychologues. Pourtant, le temps presse. Dès le 1er juillet, les psychologues formés en psychothérapie (voir ci-dessous) auront la possibilité d’être remboursés par l’assurance de base. A l’heure actuelle, ils ne le sont pas, sauf s’ils travaillent en délégation d’un psychiatre et dans son cabinet.

«Le système de tarification se base sur un catalogue de prestations. Par exemple, on attribue une valeur en francs par minute de consultation ou pour la rédaction d

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00