La Liberté

Fortes inégalités devant le fisc

12.07.2018

Impôts des villes »   Un célibataire avec un salaire de 80 000 fr. ne paie que 3600 fr. d’impôts à Zoug. A Neuchâtel, il devra verser 12 700 francs, soit près du triple. La charge fiscale dans les capitales cantonales n’a presque pas évolué l’année passée. Tout comme la majorité des tarifs, selon les chiffres publiés hier par l’Office fédéral de la statistique (OFS).

Zoug reste de loin le chef-lieu le moins cher. En 2017, la charge fiscale pour un célibataire gagnant 80 000 fr. représentait 4,5% du revenu. Le fisc de Schwytz, Appenzell, Sarnen et Zurich s’est aussi montré miséricordieux avec des taux de 9 à 9,5%. Cela représente une économie d’environ 5000 francs par rapport à Neuchâtel, le chef-lieu le plus cher. ATS

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00