La Liberté

Grand chamboulement en vue

24.12.2018

Conseil des Etats » Quatorze députés de la Chambre haute ne se représentent pas.

A dix mois des élections fédérales, un peu plus d’un parlementaire sur dix a déjà annoncé qu’il ne se représentera pas. Le renouvellement sera particulièrement important au Conseil des Etats, notamment chez les Romands.

Les élections au Conseil des Etats s’annoncent délicates pour le PS. Six de leurs douze sénateurs ont déjà annoncé qu’ils ne brigueront plus de siège. Au PLR et au PDC, trois sénateurs sur treize quitteront leur siège et seulement un sur six à l’UDC.

La Suisse romande est la plus touchée, avec huit des quatorze annonces de retrait. Trois cantons, Genève, Neuchâtel et le Jura, doivent se trouver deux nouveaux représentants, ce qui relativise le désavantage pour le PS de ne pas bénéficier de la prime au sortant.

Outre Robert Cramer, Liliane Maury-Pasquier (ps, GE), Didier Berberat (ps, NE) et Raphaël Comte (plr, NE), ainsi qu’Anne Seydoux-Christe (pdc, JU) et Claude Hêche (ps, JU) ont déjà dit qu’ils ne se représenteront pas.

Le canton de Vaud et le Valais devront chacun en remplacer un, respectivement Géraldine Savary (ps) et Jean-René Fournier (pdc). Les six autres sénateurs sur le départ proviennent d’Argovie (Pascale Bruderer, ps, et Philipp Müller, plr), du Tessin (Fabio Abate, plr), de Bâle-Ville (Anita Fetz, ps), de Thurgovie (Roland Eberle, udc) et de Lucerne (Konrad Graber, pdc). ATS

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00