La Liberté

Il y a trop de fiches sur les politiciens

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
L’ex-conseillère nationale Margret Kiener Nellen (ps, BE), ici lors de la grève des femmes de juin 2019, a été filée par le SRC en relation avec son activité politique. © Keystone-archives
L’ex-conseillère nationale Margret Kiener Nellen (ps, BE), ici lors de la grève des femmes de juin 2019, a été filée par le SRC en relation avec son activité politique. © Keystone-archives
Partager cet article sur:
31.01.2020

Le Service de renseignement de la Confédération est accusé d’avoir outrepassé ses droits

Christiane Imsand

Surveillance » Le Service de renseignement de la Confédération (SRC) outrepasse-t-il ses droits en collectant des renseignements sur les politiciens? C’est l’avis d’une délégation des commissions de gestion du parlement. Elle affirme dans un rapport publié hier que le SRC a enfreint la loi en réunissant des informations sur des partis et des mouvements sociaux qui respectent le cadre démocratique. L’affaire n’est pas sans rappeler le scandale des fiches qui a défrayé la chronique à la fin des années 1980. La cheffe du Département de la défense, Viola Amherd, s’en est suffisamment alarmée pour ordonner une expertise.

Les commissions de gestion se sont penchées sur le problème à la suite d’une requête soumise en mai 2019 par l’association «droitsfondamentaux.ch». L’exemple de l&rs

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00