La Liberté

«Je me sens utile, j’adore mon travail!»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Arrivée à Neuchâtel pour gérer la vaccination, Julie Reynaud s’épanouit dans son travail. © Aldo Ellena
Arrivée à Neuchâtel pour gérer la vaccination, Julie Reynaud s’épanouit dans son travail. © Aldo Ellena
Partager cet article sur:
27.02.2021

A 35 ans, Julie Reynaud est devenue cheffe de projet pour la vaccination dans le canton de Neuchâtel

Sevan Pearson

Portrait » Un sourire radieux et une attitude posée: c’est ce qui saute aux yeux lorsque Julie Reynaud, cheffe de la vaccination dans le canton de Neuchâtel, apparaît sur l’écran d’ordinateur via la vidéo. Nommée en novembre dernier à ce poste, la Neuchâteloise d’adoption ne regrette rien, malgré les défis énormes posés par la pandémie. «J’adore mon travail. Je m’épanouis et me sens utile. Je suis très heureuse!», lance-t-elle avec enthousiasme. Un petit coup d’œil à son parcours professionnel met en lumière des compétences en gestion de projet, que ce soit dans l’automobile ou pour les assurances, notamment. Comment est-elle alors devenue responsable de la vaccination à Neuchâtel?

Julie Reynaud est née il y a 35 ans à Lyon et a grandi dans l’agglomération. Elle a une sœur qui a deux ans de moins. «Mes parents travaillaient tous deux dans le domaine de la pharmacie hospitalière. Le soir, ils parlaient souvent de leur profession et je baignais dans le vocabulaire pharmaceutiq

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00