La Liberté

«Je suis bien réveillé!»

Johann Schneider-Ammann a été contraint hier de précipiter l’annonce de sa démission. Keystone
Johann Schneider-Ammann a été contraint hier de précipiter l’annonce de sa démission. Keystone
25.09.2018

Le départ de Johann Schneider-Ammann pour la fin 2018 était pressenti. Mais il nie tout lien avec sa santé

Philippe Boeglin

Conseil fédéral » L’étincelle est partie lundi. Allumée par la télévision régionale TeleZüri, elle annonçait la démission de Johann Schneider-Ammann dans la semaine. L’information semblait plausible, les inquiétudes liées à l’état de santé du conseiller fédéral PLR ayant été à nouveau relevées par la presse, dont votre journal. Mais le ministre de l’Economie coupait court. Sur le réseau Twitter, il rappelait être élu jusqu’à la fin de la législature en 2019.

Fausse alerte? Au contraire. Un jour plus tard (ce mardi), tout s’accélère. Les événements se précipitent. Dès le matin, les fuites se multiplient dans les médias, et l’inéluctable se produit: le président de l’Assemblée

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00