La Liberté

«Je suis très fière de l’armée Suisse»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Au Département de la défense, «j’ai découvert un monde passionnant, des gens motivés qui m’ont superbement accueillie», témoigne Viola Amherd. © Sabine Papilloud/Le Nouvelliste
Au Département de la défense, «j’ai découvert un monde passionnant, des gens motivés qui m’ont superbement accueillie», témoigne Viola Amherd. © Sabine Papilloud/Le Nouvelliste
Partager cet article sur:
27.08.2019

Huit mois après son entrée en fonction, la ministre de la Défense Viola Amherd a trouvé ses marques. Elle défend ses premières décisions sur les avions de combat, et parle promotion des femmes dans la troupe

Stéphanie Germanier (Le Nouvelliste) et Philippe Boeglin

Défense » La première femme ministre de la Défense, c’est elle. Huit mois après son entrée en fonction, la conseillère fédérale Viola Amherd (pdc) se dit à l’aise au Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS). Entretien.

Madame la Conseillère fédérale, pensez-vous que les Suisses en savent davantage sur leur armée depuis que vous en êtes la ministre?

Viola Amherd: Oui je le crois. Je suis beaucoup sur le terrain, je communique avec transparence sur ce qui se passe. Je suis aussi la première femme à avoir accédé à cette fonction et, forcément, ce qui est nouveau fait toujours parler.

Sur les réseaux sociaux, vous vous affichez souvent sur le terrain, au milieu des t

Articles les plus lus
Dans l'adversité...
Dans l'adversité...
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00