La Liberté

«L’ADN helvétique: complexe, fiable»

«L’ADN helvétique: complexe, fiable»
«L’ADN helvétique: complexe, fiable»
18.06.2018

Les parcs technologiques de Suisse romande parient-ils sur les bonnes spécialisations? Patrick Aebischer, ancien président de l’EPFL, donne des pistes

yves Genier et Pierre-André Sieber

Innovation »   Patrick Aebischer n’a pas encore accroché au mur tous les tableaux provenant de son ancien bureau de président de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), dont ce dessin de Jean Tinguely. Il faut dire qu’avec la société Nanodimension, dont il est membre de la direction, il est littéralement happé par son travail de financement de start-up, ces sociétés innovantes qui font battre le cœur des parcs technologiques. Les options prises dans ce domaine à Neuchâtel, Genève, Sion et Fribourg sont-elles adéquates? L’avis de l’ancien président a des allures d’oracle. Interview – la première depuis son retrait de la présidence de l’EPFL.

L’EPFL a multiplié les antennes régionales. Doivent-elles se ­spécialiser? Et dan

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00