La Liberté

L’aide aux médias est déjà menacée

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Les parlementaires rendent ce matin leur décision sur l’aide à la presse, fragilisée par la crise. © Keystone
Les parlementaires rendent ce matin leur décision sur l’aide à la presse, fragilisée par la crise. © Keystone
Partager cet article sur:
18.06.2021

S’ils sont acceptés ce matin au parlement, les 178 millions de francs seront attaqués par référendum

Xavier Lambiel

Votes finaux » A peine ficelée aux Chambres fédérales, l’aide aux médias se trouve déjà en sursis. Pour le libéral-radical vaudois Frédéric Borloz, «il y a un sérieux risque que le paquet soit refusé». Après l’élimination des dernières divergences entre les deux Chambres, le parlement se prononcera définitivement ce matin sur un soutien à la presse.

Prévu pour sept ans, ce compromis à 178 millions de francs comprend surtout des aides indirectes à la distribution, favorables aux journaux régionaux. Excluant le service public et les médias gratuits de toute prestation, il prévoit aussi 30 millions de francs pour les plateformes en ligne. Pour la conseillère aux Etats Lisa Mazzone (verts, GE), «nous souhaitons garantir la pluralité de la presse, mais nous attendons aussi des groupes qu’ils investissent dans le journalisme en préservant les places de travail».

Alors que les journaux souffrent de l’érosion des recettes publicitaires, accélérée par la pandémie, le vote de ce

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00