La Liberté

L'aide fédérale en 4 points

Les conseillers fédéraux UDC Ueli Maurer et Guy Parmelin ne veulent pas abandonner l’économie à son sort. © Keystone
Les conseillers fédéraux UDC Ueli Maurer et Guy Parmelin ne veulent pas abandonner l’économie à son sort. © Keystone
Partager cet article sur:
21.03.2020

Yves Genier

Coronavirus » La Confédération a détaillé vendredi son éventail d’aides pour les corps de métier et les entreprises touchées par la pandémie. En tout, 42 millions sont mis sur la table, un montant sept fois plus élevés que le fonds du sauvetage fédéral d’UBS en 2008

» Cautionnement de crédits Les entreprises, y compris celles qui n’emploient qu’une seule personne, pourront contracter des prêts garantis à 100% par la Confédération jusqu’à 500 000 francs et versés immédiatement, garantie qui s’abaisse à 85% pour les montants plus élevés. Le taux d’intérêt devrait être «minime», selon Ueli Maurer, mais ce dernier point doit encore être affiné. La mesure doit être applicable dès jeudi prochain et coûtera 20 milliards.

» Couverture sociale étendue Le chômage partiel est étendu aux temporaires, aux apprentis et aux indépendants qui se versent un salaire, ainsi qu’à leurs conjoints ou partenaires enregistrés s’ils travaillent dans la même entreprise. Les délais de carence sont supprimés. Les indépendants pourront toucher des prestations assimilables aux allocations de perte de gain (APG) jusqu’à 196 fr. par jour. Les parents qui doivent s’arrêter de travailler pour garder leurs enfants jouissent aussi des indemnités de chômage.

» Culture, sport et tourisme Berne débloque 280 millions pour aider pendant deux mois les artistes et les entreprises culturelles, et 100 millions aux organisations sportives, la moitié sous forme de prêts remboursables et 50 autres millions comme subventions. Les hôtels, enfin, jouiront de l’effacement d’une créance de 5,5 millions de francs de la Confédération auprès de la Société suisse du crédit hôtelier.

» Reports d’échéances Les paiements aux assurances sociales et aux impôts directs – l’impôt fédéral direct (IFD) notamment – et indirects (TVA notamment) sont reportés sans intérêt jusqu’à la fin de l’année. De même, les poursuites sont suspendues entre le 19 mars et le 4 avril inclus.

En revanche, aucune décision n’a encore été prise concernant le paiement des loyers. A ce sujet, le Conseil fédéral conseille aux locataires et aux bailleurs de «trouver des solutions dans un esprit de compromis». YG

 

 

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00