La Liberté

L’enjeu vaut bien un débat public

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
L’enjeu vaut bien un débat public © Keystone
L’enjeu vaut bien un débat public © Keystone
Partager cet article sur:
13.07.2020

Si 80% des parlementaires romands acceptent de divulguer les revenus de leurs liens d’intérêts, faut-il rendre obligatoire une telle déclaration? Mathias Reynard (ps) et Philippe Bauer (plr) croisent le fer à ce sujet

Philippe Castella

Enquête » Les mandats extraparlementaires et leurs rémunérations font l’objet de vifs débats politiques depuis fort longtemps. Notre enquête s’inscrit dans une histoire déjà riche. Elle y apporte une saveur inédite, en montrant que 80% des parlementaires romands (51 sur 64) sont prêts à faire la lumière sur tous ces revenus issus de liens d’intérêts.

Cela peut donner des idées aux partisans d’une plus grande transparence. Ils ont déjà obtenu une avancée, puisque depuis cette année, les élus fédéraux doivent publier sur internet non seulement la liste de leurs liens d’intérêts, mais en plus préciser lesquels sont rémunérés.

Valaisans à la manœuvre

Deux

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00