La Liberté

L’idée de taxer le sucre est balayée

En Suisse, pas question de taxer les boissons sucrées et autres produits contenant du sucre ajouté. © Keystone
En Suisse, pas question de taxer les boissons sucrées et autres produits contenant du sucre ajouté. © Keystone
12.06.2019

La majorité du National préfère miser sur des mesures volontaires pour réduire la teneur en sucre

Philippe Castella

Santé » Une trentaine de pays ont déjà fait le pas, dont la France, la Belgique et récemment le Royaume-Uni. La Suisse ne suivra pas le mouvement. Pas question de taxer les boissons sucrées et autres produits contenant du sucre ajouté. Le Conseil national a nettement rejeté (121 à 43 et 3 abstentions) une initiative du canton de Neuchâtel qui réclamait une telle mesure. Selon un sondage commandé l’automne dernier par le «Groupe d’information boissons rafraîchissantes», seuls 26% des Suisses étaient ouverts à l’idée d’une taxe sur les aliments à forte teneur en sucre, sel ou graisse.

L’OMS recommande

Soutenant l’idée, Bea Heim (ps, SO) a mis en avant le fait que «la consommation de sucre en Suisse est très élevée avec pour conséquence une forte progression de l’obésité et des cas de diabète, ainsi que des troubles cardio-vasculaires». Pour elle, «il faut combattre le mal à la racine» en introduisant une telle taxe qui incitera les fabricants à proposer des produits moins sucré

Articles les plus lus
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00