La Liberté

L’UDC romande se rebiffe

La vice-présidente de l’UDC Suisse s’engage à Genève pour une politique familiale «moderne», prenant à contrepied le parti national et son président Albert Rösti. © Keystone-archives
La vice-présidente de l’UDC Suisse s’engage à Genève pour une politique familiale «moderne», prenant à contrepied le parti national et son président Albert Rösti. © Keystone-archives
07.11.2019

Le référendum est lancé contre le congé-paternité. Un Röstigraben se dessine

Christiane Imsand

Divergences » Normalement, tous les pères devraient bénéficier d’un congé-paternité de deux semaines dès 2021. Il y a cependant un «mais». On a longtemps cru que l’épée de Damoclès du référendum ne serait pas brandie contre le projet approuvé en septembre par le parlement, mais un comité de droite a finalement décidé de se lancer dans la bataille. Il dévoilera sa stratégie ce vendredi.

On peut déjà dire que deux obstacles majeurs se dressent sur sa route. D’une part, le délai référendaire est déjà bien entamé. D’autre part, le seul soutien politique dont jouit le référendum provient de l’UDC, et le parti est divisé. Les principales sections romandes se rebiffent.

Les deux semaines de congé-paternité sont le c

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00