La Liberté

La grand-messe du «Santo Padre»

Mgr Charles Morerod: «Je n’oserai pas l’appeler par son prénom François, même si j’ai dû lui parler déjà dix ou quinze fois.» © Alain Wicht
Mgr Charles Morerod: «Je n’oserai pas l’appeler par son prénom François, même si j’ai dû lui parler déjà dix ou quinze fois.» © Alain Wicht
20.06.2018

A la veille de la visite du pape, Mgr Charles Morerod fait le point sur les préparatifs de la messe qui réunira 40 000 fidèles à Palexpo et sur les exigences du protocole. Il évoque ses attentes en matière d’œcuménisme

Propos recueillis par Pascal Fleury

Genève »   C’est un frère, plutôt qu’un patron, que Mgr Charles Morerod accueillera demain sur ses terres diocésaines. A la veille du pèlerinage œcuménique du pape François dans la cité de Calvin, l’évêque de Lausanne, Genève et Fribourg fait le point sur les derniers préparatifs de la messe qui accueillera plus de 40 000 personnes à Palexpo, sur la complexité du protocole ou encore sur le financement de la manifestation. Pour l’évêque fribourgeois, la visite du pape est une piqûre de rappel bénéfique pour la foi des fidèles. Entretien.

Demain, le pape François débarque sur vos terres ­diocésaines. Que représente pour vous cette visite?

Mgr Charles Morerod: C’est un événement exceptionnel. Il y a seulement trois villes, hor

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00