La Liberté

«La limite: le manque de soignants»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Augmenter le nombre de lits de soins intensifs est possible. Par contre, le personnel pourrait venir à manquer. © Keystone-photo prétexte
Augmenter le nombre de lits de soins intensifs est possible. Par contre, le personnel pourrait venir à manquer. © Keystone-photo prétexte
Partager cet article sur:
29.10.2020

Les hôpitaux vont manquer de lits ces prochains jours selon les prévisions de Thomas Van Boeckel

Igor Cardellini

Covid-19 »Les capacités des hôpitaux seront dépassées dans les prochaines semaines. Martin Ackermann, chef de la task force scientifique de la Confédération, le répétait hier en conférence de presse, insistant sur le fait que la durée de la surcharge dépend de notre comportement. Mardi, Andreas Stettbacher, médecin en chef de l’armée, mandataire du Conseil fédéral pour le Service sanitaire coordonné, estimait que les lits certifiés en unités de soins intensifs (USI) manqueront dans les dix jours, et ceci malgré l’augmentation de la capacité de 972 lits à 1400. Comment vont évoluer les besoins dans les cantons à court terme? Thomas Van Boeckel, professeur assistant à l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ), qui a développé des modélisations permettant de

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00