La Liberté

La neutralité active disséquée

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Legende. © Signature photo
Legende. © Signature photo
Partager cet article sur:
03.05.2021

L’ex-ministre Micheline Calmy-Rey signe un ouvrage sur un instrument phare de la politique extérieure

Igor Cardellini

Mot-clé » D’abord une réponse à une nécessité de survie en contexte hostile, la neutralité est devenue un positionnement stratégique de la politique extérieure de la Suisse qui en a fait une caractéristique identitaire forte. Dans l’ouvrage Pour une neutralité active. De la Suisse à l’Europe, Micheline Calmy-Rey en retrace les origines et mesure l’écart entre ses formulations théoriques et ses usages. En plus d’une mise au point du concept, l’ancienne ministre des Affaires étrangères y voit une stratégie que l’UE gagnerait à adopter pour elle-même, à l’heure où le multilatéralisme est mis à rude épreuve. Interview.

Vous consacrez cet ouvrage à un instr

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00