La Liberté

La pointe d’arrogance en trop

15.03.2018

Analyse

«T’inquiète, c’est nous qu’on s’occupe.» C’est par cette petite boutade qu’un collègue image «l’amicale PDC» (Filz en allemand) qui régnerait dans son canton. Ou, en d’autres termes, comment le parti traditionnellement majoritaire rassurerait gentiment le citoyen lambda – «fais-nous confiance, on ne t’oublie pas» – pour, dans le même temps, s’arroger pouvoirs politique et économique.

Ce reproche ne peut être, raisonnablement, adressé à Doris Leuthard. Ce n’est pas par hasard que la conseillère fédérale démocrate-chrétienne jouit de l’estime d’une grande partie de la classe politique, et arrive régulièrement en tête des sondages de popularité au sein de la population.

Mais hier, la ministre PDC avait un petit air de

Articles les plus lus
Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois

25 articles par mois, l’info qu’il vous faut quand il faut. Pour ceux qui savent exactement ce qu’ils veulent.

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00