La Liberté

La science se fait du mouron

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
La science se fait du mouron © Keystone
La science se fait du mouron © Keystone
Partager cet article sur:
08.10.2021

Reléguée au rang d’Etat tiers à la suite de l’abandon des négociations sur l’accord-cadre, la Suisse est désormais exclue des programmes de recherche européens

Sevan Pearson

Suisse-Europe » «Si mon projet est retenu par le Conseil européen de la recherche (CER), je vais me retrouver face à un dilemme: accepter le financement et devoir quitter la Suisse pour m’affilier à une haute école européenne ou renoncer et recevoir un subside de la Confédération. Dans ce cas, mon projet serait exclu du réseau de recherche européen.»

Sophie*, professeure assistante en biologie à l’Université de Lausanne (UNIL), n’a pas eu de chance avec le calendrier. «Juste avant l’abandon des négociations sur l’accord-cadre entre la Suisse et l’Union européenne, j’avais soumis une demande de subside de 1,5 million d’euros au CER pour un projet appelé à durer cinq ans.» Depuis la décision du Conseil fédéral en mai dernier, la Suisse est désormais considér&e

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00