La Liberté

La sécheresse fragilise la forêt

12.07.2019

Etudes » Des chercheurs de l’Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage (WSL) ont mené 13 études sur les conséquences de l’été 2018 sur les forêts et les ressources en eau. Les premiers résultats ont été présentés hier.

«L’été 2018 a été, à plusieurs endroits en Suisse, la période sans précipitations la plus longue et la plus chaude depuis le début des relevés météorologiques systématiques en 1864», communique le WSL. Non seulement l’institut analyse minutieusement depuis 134 ans l’évolution des forêts à l’échelle de tout le pays, mais il dispose également de nombreuses années d’expérience en matière d’hydrologie et de biodiversité.

Les premiers résultats montrent que le changement de couleur précoce des feuilles des hêtres a ralenti la croissance des arbres, que des feux de forêt dus à la foudre furent plus fréquents que la moyenne et qu’un déficit d’eau aussi important se produit en règle générale une fois tous les cent ans. ATS

Articles les plus lus
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00