La Liberté

La sexualité comme une contrepartie

C’est souvent dans l’espoir d’obtenir un avantage quelconque que les jeunes consentent à une relation sexuelle. © Keystone-­archives
C’est souvent dans l’espoir d’obtenir un avantage quelconque que les jeunes consentent à une relation sexuelle. © Keystone-­archives
07.09.2017

Un colloque consacré aux «transactions sexuelles» chez les 14-25 ans s’est tenu hier à Fribourg

Sevan Pearson

Jeunesse »   La sexualité chez les jeunes dans l’attente d’une contrepartie: hier avait lieu un colloque consacré à ce thème et organisé par la Haute Ecole de travail social de Fribourg (HETS-FR). En général, la sexualité des jeunes est un sujet tabou et traité de manière partielle. «La plupart des études s’intéressent aux rapports sexuels avec pénétration parmi les hétérosexuels», regrette Annamaria Colombo, professeure à la HETS-FR et responsable du colloque.

Partant de ce constat, l’équipe de recherche qu’elle dirige répond, il y a un peu plus de deux ans, à un appel de la Fondation Oak. Celle-ci fait part de l’inquiétude des professionnels face au phénomène des «trans­actions sexuelles» chez les jeunes de 14 à 25 ans. Loin de se résumer à la prostitution, ce terme recouvre une réalité complexe.

Quelque chose en échange

Dans leur étude, les chercheuses ont tenu compte de «toute expérience sexuelle en échange de quelque chose». Cette large définition permet d’inclure de

Articles les plus lus
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00