La Liberté

La Suisse, eldorado des gangsters

Un véhicule de transfert de fonds a encore été attaqué le 2 décembre dernier à Daillens. Les malfrats ont menacé les convoyeurs avec des armes, avant de s’emparer de leur chargement et d’incendier le convoi. © Keystone
Un véhicule de transfert de fonds a encore été attaqué le 2 décembre dernier à Daillens. Les malfrats ont menacé les convoyeurs avec des armes, avant de s’emparer de leur chargement et d’incendier le convoi. © Keystone
Partager cet article sur:
21.12.2019

Braquages de fourgons sur Vaud, attaques de distributeurs au Tessin: notre pays est une cible de choix

Katy Romy, Swissinfo

Criminalité transfrontalière » La Suisse aime le cash. Au pays des banques, 70% des transactions continuent à se faire en argent liquide. Et pour que, chaque matin, les Helvètes aient la possibilité de retirer des devises fraîches au distributeur le plus proche, les convoyeurs de fonds doivent rouler de jour comme de nuit.

Pour préserver la sérénité de la population, les véhicules de plus de 3,5 tonnes sont toutefois bannis des routes suisses entre 22 heures et 5 heures du matin. La loi prévoit une exception pour les camions qui transportent des fleurs coupées ou des denrées alimentaires, mais pas pour les transports de fonds. La nuit, l’argent liquide n’est ainsi pas transporté dans les habituels fourgons blindés lourds, qui pèsent entre 14 et 16 tonnes, mais dans des camionnettes.

Longue liste d’attaques

Cette lacune

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00