La Liberté

La Suisse ferme boutique

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Fermés depuis samedi minuit sur ordre du Conseil d’Etat, les restaurants et commerces tessinois vivaient hier leurs premières heures d’un quotidien plombé par la pandémie. © Keystone
Fermés depuis samedi minuit sur ordre du Conseil d’Etat, les restaurants et commerces tessinois vivaient hier leurs premières heures d’un quotidien plombé par la pandémie. © Keystone
Partager cet article sur:
16.03.2020

Face à la rapide progression du coronavirus, les cantons décrètent un à un l’«état d’urgence» et la fermeture des commerces non essentiels. Le Conseil fédéral a siégé hier. A Fribourg, la décision est imminente

Magalie Goumaz

Etat d’urgence » Rien n’a filtré hier soir, mais le Conseil fédéral s’est réuni en séance extraordinaire à Berne. Va-t-il décréter ce matin l’état d’urgence avec, à la clé, de nouvelles mesures de restrictions dont la fermeture des commerces ne vendant pas de produits de première nécessité?

Suivant l’exemple de l’Italie, le Tessin l’a fait samedi déjà (lire ci-dessous). Puis tout s’est accéléré hier après-midi en Suisse. Le Gouvernement du canton de Bâle-Campagne a décidé de la fermeture des restaurants, hôtels, cinémas et autres centres sportifs. Tous les événements publics et privés de plus de 50 personnes y sont en outre interdits. Seuls les points de vente de nourriture, les pharmacies, les drogueries et les stations-s

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00