La Liberté

La Suisse isolée sur les armes?

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
09.10.2020

La Confédération serait pionnière sur la scène internationale si le peuple acceptait l’initiative interdisant le financement des producteurs d’armes. Est-ce utile? Question de valeurs

Philippe Boeglin

Armement » Les votations du 29 novembre seront placées sous le signe de l’émotion. Le peuple se prononcera sur l’initiative pour des multinationales responsables, qui veut sanctionner les abus dans les pays émergents. Et, aux côtés de ce «monstre politique», une autre initiative sera soumise au vote, celle qui veut interdire le financement des producteurs de matériel de guerre. Ce texte passe plus inaperçu, mais il obéit, comme l’autre, à des réflexions éthiques et doterait la Suisse de règles avancées en comparaison internationale.

«Dans le monde, on ne connaît aucun pays qui aurait promulgué une interdiction de financement ayant une portée telle que celle visée par l’initiative», écrit dans la brochure de votations le Conseil fédéral, opposé à l’initiative. &laq

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00