La Liberté

La troupe déployée en renfort

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Le divisionnaire Yvon Langel (à g.) et le lieutenant-colonel EMG Jacques de Chambrier lors du déploiement de soldats à l’hôpital neuchâtelois. © Keystone
Le divisionnaire Yvon Langel (à g.) et le lieutenant-colonel EMG Jacques de Chambrier lors du déploiement de soldats à l’hôpital neuchâtelois. © Keystone
Partager cet article sur:
26.03.2020

L’armée a engagé 90 militaires pour soulager les hôpitaux neuchâtelois. Reportage

Bayron Schwyn

Soins » L’engagement est historique. Et fait baisser la tension des soignants. Depuis lundi et jusqu’à la fin avril au moins, 90 soldats d’hôpital – formés dans le domaine des soins – originaires de toute la Suisse romande appuient le personnel infirmier du Réseau hospitalier neuchâtelois (RHNE). En Suisse, 1000 à 1200 militaires sont engagés, pour la plupart au Tessin et dans d’autres cantons romands, plus fortement touchés par l’épidémie de coronavirus.

Sur les sites de Neuchâtel et de La Chaux-de-Fonds, les hommes et les femmes engagés prêtent main-forte aux soignants, 24 heures sur 24 et sept jours sur sept. Sur le terrain, impossible de distinguer les soldats au premier coup d’œil. Seul signe distinctif: leur badge.

«Soulagés»

«On a vu la différence après leur arrivée, ça nous a clairement soulagés», témoigne Christophe Galzin, infirmier-chef d’unité de soins aux urgences de l’hôpital Pourtalès. «Ils ont une bonne formation de base, on sait ce qu’on peut attendre d

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00