La Liberté

Le bunker «indigne» encore en service

Trop étroits, trop peu aérés: les abris de la protection civile (ici à Lumino) ne devraient, en théorie, pas être utilisés plus de 90 jours. © Keystone
Trop étroits, trop peu aérés: les abris de la protection civile (ici à Lumino) ne devraient, en théorie, pas être utilisés plus de 90 jours. © Keystone
07.01.2019

Au Tessin, des citoyens veulent fermer un centre pour requérants d’asile installé dans un abri de la PC

Andrée-Marie Dussault

Asile » Une longue rampe creusée dans le sol mène vers des portes noires, à quelques mètres sous terre: bienvenue à l’abri antiatomique de la protection civile de la commune de Camorino, un des quatre centres d’accueil collectifs tessinois pour requérants d’asile, géré par la Croix-Rouge. Estimant que les conditions de vie y sont indignes, des défenseurs des réfugiés réclament sa fermeture. Le canton a annoncé qu’il construirait un nouveau centre.

Le bunker de la protection civile héberge actuellement une cinquantaine d’hommes ayant entre 18 et 30 ans. Ils viennent d’Erythrée, d’Afghanistan, du Tibet, de Syrie, de Turquie ou encore d’Irak. Plusieurs ont vécu la persécution, la guerre ou la pauvreté extrême.

Le bunker de Camorino avait fait parler de lui en 2017 lors de l’ar

Articles les plus lus
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00