La Liberté

Le congé parental attendra

La réforme votée aux Chambres prévoit deux semaines de congé pour les pères. La moyenne des pays de l’OCDE est de 54 semaines. © Keystone
La réforme votée aux Chambres prévoit deux semaines de congé pour les pères. La moyenne des pays de l’OCDE est de 54 semaines. © Keystone
11.09.2019

Comme les sénateurs, le Conseil national vote l’introduction d’un congé-paternité de deux semaines

Christiane Imsand

Enfants » Il y a quatre ans, le Conseil national avait enterré l’idée d’un congé-paternité de deux semaines soumise par le PDC grison Martin Candinas. Depuis lors, le vent a tourné. Changeant son fusil d’épaule, le Conseil national a approuvé ce mercredi par 129 voix contre 62 l’introduction d’un congé-paternité de deux semaines qui complètera le congé de 14 semaines destiné aux mères. L’innovation fait même figure de «mesurette», compte tenu des propositions plus ambitieuses auxquelles elle était opposée.

Déjà adoptée par le Conseil des Etats en juin, la réforme n’est pas menacée par un référendum. Par contre, elle pourrait être vite oubliée en cas de succès de l’initiative pour un congé-paternité d’un mois, la

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00