La Liberté

Le Conseil fédéral joue la montre

Un test de missile pakistanais de longue portée en 2007: la Suisse temporise sur les armes nucléaires. © Keystone-archives
Un test de missile pakistanais de longue portée en 2007: la Suisse temporise sur les armes nucléaires. © Keystone-archives
03.04.2019

Le gouvernement repousse la ratification du traité contre la prolifération des armes nucléaires

Philippe Castella

Bombes » Le Conseil fédéral choisit de temporiser à propos du Traité sur l’interdiction des armes nucléaires (TIAN), malgré l’injonction du parlement de le ratifier au plus vite. Tout au plus a-t-il choisi d’accélérer le processus de réflexion, en procédant à une nouvelle analyse de la situation l’an prochain, et non en 2025 comme il l’envisageait dans un premier temps.

Sur le fond, le Conseil fédéral «souscrit à un monde sans armes nucléaires», écrit-il dans son communiqué publié ce mercredi. Il va plus loin même en réaffirmant que, «du point de vue de la Suisse, il est difficile d’imaginer comment les armes nucléaires pourraient être utilisées dans le respect des exigences du droit international public, en particulier du droit international humanitaire&ra

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00