La Liberté

Le contrôle aérien bat toujours de l’aile

Publié le 20.01.2022

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

Aviation » Berne risque de devoir encore passer à la caisse pour renflouer Skyguide.

La Confédération pourrait à nouveau devoir soutenir Skyguide. Le risque est «considérable», avertit le Contrôle fédéral des finances.

Liées à l’effondrement du trafic durant la pandémie de Covid-19, les pertes de Skyguide, propriété de la Confédération, sont estimées à 280 millions de francs pour 2020 et 2021. Pour garantir la liquidité et la solvabilité de l’entreprise, le Conseil fédéral a décidé en juin dernier d’engager un total de 500 millions, dont 150 millions sont destinés à une augmentation des fonds propres.

Le Contrôle fédéral des finances (CDF) s’est penché sur cette recapitalisation liée à la pandémie. Or «le risque qu’il soit nécessaire d’engager à nouveau des deniers publics est considérable», écrit-il dans un rapport publié hier.

Il est pour l’instant impossible de savoir quand et comment le secteur de l’aviation reprendra, constate le rapport. Skyguide a renoncé à envisager tous les scénarii dans ses calculs. Cela rend plus difficile l’estimation d’éventuels besoins de financement supplémentaires, regrette le CDF.

Avant le refinancement, l’Administration fédérale des finances avait mis à disposition 200 millions de francs sous la forme d’une limite de crédit à court terme. Cette possibilité, bien que toujours d’actualité, n’a pas été exploitée, remarque le CDF, qui doute que Skyguide dispose d’une solvabilité suffisante pour cela. ATS

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00