La Liberté

Le dimanche sans auto renaît

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Le dimanche sans auto renaît
Le dimanche sans auto renaît
Partager cet article sur:
12.01.2021

Winterthour relance à petite échelle l’idée mise en œuvre en Suisse en 1956 et en 1973

Ariane Gigon, Zurich

Mobilité » Certains nostalgiques en parlent encore: les dimanches sans voiture ont été, au siècle dernier, l’occasion de marcher librement sur les autoroutes et au centre-ville. La sixième ville du pays, Winterthour, veut faire revivre l’idée, non pas par crainte pour les réserves de pétrole comme en 1956 et en 1973, mais pour faire progresser l’idée de la mobilité non motorisée.

C’est oui: à peine élue (en octobre dernier), la nouvelle conseillère municipale de Winterthour Katrin Cometta (vert’libérale) a fait sensation. La cheffe du Département de la sécurité et de l’environnement a annoncé la semaine dernière vouloir concrétiser le projet de quatre dimanches sans voiture proposé par une députée.

Avec ses collègues du PS, des Verts et de la Liste alternative, Franziska Kramer-Schwob, du Parti évangélique, proposait en effet de bannir tout moteur des rues de la ville. «Pendant le confinement, la qualité de l’air s’est améliorée, a-t-elle argumenté. Il faut redécouvrir

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00