La Liberté

Le loup sera au menu du peuple

Aujourd’hui, avant de pouvoir abattre un loup, il faut prouver les dégâts commis, puis mettre en place des mesures de prévention, pour la protection des troupeaux de moutons en particulier. © Keystone
Aujourd’hui, avant de pouvoir abattre un loup, il faut prouver les dégâts commis, puis mettre en place des mesures de prévention, pour la protection des troupeaux de moutons en particulier. © Keystone
20.09.2019

Le parlement a mis sous toit hier une révision de la loi sur la chasse, mais un référendum est annoncé

Philippe Castella

Faune » Il y aura du loup au menu d’une votation populaire l’an prochain. Le parlement a mis hier la dernière main à une révision de la loi sur la chasse, qui vise clairement à assouplir les règles menant à l’abattage des grands prédateurs, loup en tête. C’est «inacceptable» pour la gauche et les associations environnementales qui annoncent déjà le lancement d’un référendum. Avant cela, il faudra toutefois que la loi passe le cap de la votation finale dans huit jours, une simple formalité en principe.

Hier, les deux Chambres devaient se prononcer sur les propositions de la conférence de conciliation, deux points n’ayant pas pu être réglés dans le jeu des navettes entre les deux conseils. Et sur les deux points, c’est le camp des chasseurs qui l’a emporté, par 25 voix contre 8 aux Etats, par 111 voix contre 72 au National. Le parlement renonce notamment à une harmonisation fédérale des permis de chasse, laissant toute latitude aux cantons dans ce domaine.

Une éradication e

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00