La Liberté

«Le PBD veut un siège en Romandie»

Martin Landolt:«Nous voulons absolument obtenir un siège en Romandie.» © Vincent Murith
Martin Landolt:«Nous voulons absolument obtenir un siège en Romandie.» © Vincent Murith
02.02.2015

Martin Landolt, président du PBD •Six ans après la scission avec l’UDC, le Parti bourgeois-démocratique cherche encore à percer en Suisse romande. Gagner un siège dans le canton de Vaud est l’un des principaux objectifs que s’est fixé son président Martin Landolt.

Philippe Castella

Né de l’élection tourmentée d’Eveline Widmer-Schlumpf au Conseil fédéral, le PBD cherche encore sa voie dans un centre politique encombré. Pour les élections de cet automne, son président Martin Landolt vise le gain de trois sièges, dont surtout un dans le canton de Vaud, afin que le PBD puisse se faire entendre en Suisse romande, où, faute d’élus fédéraux, il est quasi inexistant dans le débat politique. Interview.

- Le PBD a choisi l’abeille comme emblème de campagne. Pourquoi?

Martin Landolt: Comme notre parti, les abeilles travaillent dur et peuvent piquer parfois si nécessaire. Les abeilles jouissent d’une grande sympathie. Elles sont en danger, mais personne ne pourrait vivre sans elles. Et en plus, elles sont aux couleurs de notre parti, noir et jaune.

- Chez les abeilles, quand la reine meurt, la colonie p

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00