La Liberté

Le PDC lance un sondage sur son «C»

Pourtant bon «catholique conservateur», Gerhard Pfister s’interroge sur la nécessité de conserver le «C» («chrétien») du PDC. © Keystone
Pourtant bon «catholique conservateur», Gerhard Pfister s’interroge sur la nécessité de conserver le «C» («chrétien») du PDC. © Keystone
Partager cet article sur:
18.02.2020

Le parti centriste ouvre le débat sur son identité et sur la référence au christianisme dans son appellation

Philippe Castella

Politique » Le PDC porte son «C» de «chrétien» comme le Christ sa croix le Vendredi-Saint. La résurrection est attendue pour les élections fédérales de 2023. C’est dans cette perspective que le président Gerhard Pfister a lancé, à l’occasion de l’assemblée des délégués, samedi à Frauenfeld, un large débat sur l’identité du parti.

Le PDC est certes celui des quatre partis gouvernementaux qui a le moins perdu de plumes aux dernières fédérales. Mais Gerhard Pfister aimerait tourner la page d’une érosion constante: «Nous devons inverser la tendance. Nous ne pouvons plus être constamment dans le camp des perdants. Cela dure depuis trop longtemps, quarante ans. Ce n’est pas une fatalité.»

Aux membres de décider

Et le Zougois, qui pourtant affiche sans complexe son étiquette de «catholique conservateur», d’oser affronter la question taboue: «Nous devons faire notre autocritique. Tout doit être mis sur la table. Nous pouvons et nous voulons nous réformer. Si le «C» nous aide, t

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00