La Liberté

Le piège du crédit à la consommation

La surreprésentation des étrangers dans les cas de surendettement ne s’explique pas par une gestion irresponsable de leurs dépenses. © Keystone
La surreprésentation des étrangers dans les cas de surendettement ne s’explique pas par une gestion irresponsable de leurs dépenses. © Keystone
«Un tiers des gens surendettés ont un crédit à la consommation» Sébastien Mercier
«Un tiers des gens surendettés ont un crédit à la consommation» Sébastien Mercier
27.07.2018

Les étrangers solliciteraient plus souvent un crédit pour leurs achats. Un réflexe qui s’avère pernicieux

Louis Rossier

Endettement » Près de 45% de demandes de prêt proviennent d’étrangers résidant en Suisse, c’est le chiffre auquel parvient Credaris, une banque spécialisée dans l’octroi de crédits à la consommation. Considérant que les étrangers représentent seulement 25% de la population suisse totale, l’établissement zurichois conclut que ceux-ci recherchent «nettement plus fréquemment» un crédit privé que les autochtones.

Olivier Cruchon, chef du secteur de l’action sociale de Caritas Vaud, formule une explication: «Les étrangers ne disposent pas toujours d’un réseau familial pour les soutenir. Ça les pousserait à se tourner vers un crédit à la consommation en cas de coup dur.» L’organisation caritative apporte un soutien aux personnes surendettées. Selon ses chif

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00