La Liberté

Le piège du crédit à la consommation

La surreprésentation des étrangers dans les cas de surendettement ne s’explique pas par une gestion irresponsable de leurs dépenses. © Keystone
La surreprésentation des étrangers dans les cas de surendettement ne s’explique pas par une gestion irresponsable de leurs dépenses. © Keystone
«Un tiers des gens surendettés ont un crédit à la consommation» Sébastien Mercier
«Un tiers des gens surendettés ont un crédit à la consommation» Sébastien Mercier
27.07.2018

Les étrangers solliciteraient plus souvent un crédit pour leurs achats. Un réflexe qui s’avère pernicieux

Louis Rossier

Endettement » Près de 45% de demandes de prêt proviennent d’étrangers résidant en Suisse, c’est le chiffre auquel parvient Credaris, une banque spécialisée dans l’octroi de crédits à la consommation. Considérant que les étrangers représentent seulement 25% de la population suisse totale, l’établissement zurichois conclut que ceux-ci recherchent «nettement plus fréquemment» un crédit privé que les autochtones.

Olivier Cruchon, chef du secteur de l’action sociale de Caritas Vaud, formule une explication: «Les étrangers ne disposent pas toujours d’un réseau familial pour les soutenir. Ça les pousserait à se tourner vers un crédit à la consommation en cas de coup dur.» L’organisation caritative apporte un soutien aux personnes surendettées. Selon ses chif

Articles les plus lus
Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois

25 articles par mois, l’info qu’il vous faut quand il faut. Pour ceux qui savent exactement ce qu’ils veulent.

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00