La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Le problème des cantons

Malgré une situation de plus en plus critique, le Conseil fédéral s’oppose à tout durcissement général des mesures. Il s’en remet aux différentes autorités cantonales pour réagir

«Jusqu’ici, l’impact sur les hôpitaux est moins marqué que lors des précédentes vagues», a martelé mercredi le ministre Alain Berset pour justifier l’absence de nouvelles mesures destinées à enrayer la pandémie. © Keystone
«Jusqu’ici, l’impact sur les hôpitaux est moins marqué que lors des précédentes vagues», a martelé mercredi le ministre Alain Berset pour justifier l’absence de nouvelles mesures destinées à enrayer la pandémie. © Keystone

Xavier Lambiel

Publié le 24.11.2021

Temps de lecture estimé : 11 minutes

Partager cet article sur:

Pandémie » Alain Berset juge la situation «critique». Le ministre de la Santé prévient: «Elle devrait encore se détériorer aux cours des semaines à venir.» Désormais, le nombre de personnes infectées par le Covid double toutes les deux semaines dans le pays. Malgré tout, le gouvernement «s’oppose à tout durcissement général des mesures» de lutte contre la pandémie.

Pour justifier la décision de maintenir le dispositif sans l’assouplir ou le renforcer, le conseiller fédéral alterne propos rassurants et inquiétants: «Nous avons encore les moyens d’éviter que la situation n’échappe à tout contrôle, mais je peux déjà vous dire que le mois de décembre ne sera pas simple.»

A rebours des experts

Cet attentisme tranche avec le

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00