La Liberté

Le TF violerait un droit syndical

Les grévistes ont été licenciés le 4 février avec effet immédiat. © Richard Leuenberger/Arcinfo
Les grévistes ont été licenciés le 4 février avec effet immédiat. © Richard Leuenberger/Arcinfo
18.09.2019

A la suite d’un cas neuchâtelois, Strasbourg examinera les critères du droit de grève

christiane imsand

Justice » L’affaire défraye la chronique neuchâteloise depuis le début de la décennie. Elle va rebondir auprès de la Cour européenne des droits de l’homme. Le Syndicat suisse des services publics (SSP) a en effet annoncé hier que le cas du licenciement des grévistes de l’hôpital de la Providence, en 2013, avait été porté devant les juges de Strasbourg.

L’objectif dépasse largement le cadre régional. Il s’agit de rendre caduque la nouvelle jurisprudence du Tribunal fédéral qui, selon le secrétaire général du SSP Stefan Giger, viole les droits syndicaux et transforme le droit de grève en une coquille vide. La réponse de la Cour ne tombera pas avant deux ou trois ans.

CCT dénoncée

Tout a commencé par les difficultés financières de l’hôpital de la Providence au début de la décennie. Elles ont entraîné la vente de cet hôpital privé au groupe de cliniques privées Swiss Medical Network (ex-Genolier). Dans la foulée, La Providence a dénoncé la convention collective de travail (

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00